Entretien avec Isabelle, Liévin (62800)

Entretien réalisé par Pauline Bessin

Premièrement, pouvez-vous m’expliquer dans quel contexte avez-vous acquis ce moulin à café? J’ai plusieurs objets avec ces motifs : un moulin à café ancien, des assiettes en faïence, des assiettes en cuivre… Ils proviennent du domaine familial : le moulin à café de mes grands-parents, les assiettes de mes parents.

Avez-vous conservé cet objet jusqu’aujourd’hui par affection?

Le moulin à café oui je l’ai gardé pour deux raisons : sentimental et côté ancien.

Vos objets ou les tableaux de Millet sont-ils pour vous associés à un souvenir précis?

J’ai toujours connu les 3 scènes : Les Semeuses / Les Glaneuses / L’Angélus. Je suis originaire de la campagne et des Flandres. Pour moi, ces scènes faisaient parties de mon quotidien dans mon enfance et un rattachement à la nature.

Pourquoi vous en séparer aujourd’hui?

 Les objets ne sont plus adaptés à la déco, j’aimerai qu’ils retrouvent une autre vie ailleurs que dans le grenier surtout que les enfants ne sont pas fans de ces objets.



Citer ce billet
thierrylaugee (2021, 16 mai). Entretien avec Isabelle, Liévin (62800). Millet en mémoire. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rd7i

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search